Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 13:05
 
Exposition Damien Hirst Venise sept 2017 (photo privée jmg)
 
On visite l’exposition Damien Hirst à la Punta della Dogana.
Les statues sortent du fond de la mer, Venise s’y enfonce…Belle idée!
Un jour, des visiteurs viendront en scaphandre admirer ce Dingo sauvé des eaux puis de nouveau noyé? A quel prix sera le ticket d’entrée? L’art contemporain est déjà cher…
Pour l’instant, dans le groupe, c’est le Dingo de la discorde. Pas sérieux ? Du génie? L’un dit qu’il verrait bien ce Dingo post-aquatique dans son jardin de   Haute-Loire… C’est peut-être pas de l’art, mais c’est décoratif!  L’autre, qui se gave de séries policières américaines sur Netflix lui fait remarquer qu’il lui sera difficile de le sortir en douce, rien que pour cette salle, j’ai compté 5 caméras!. On rigole.
La visite continue, on discute, on rigole. Cet art a le mérite de ne pas se prendre au sérieux. 
L’affaire se termine à la cafétéria du musée.  Hubert le snob, tout en attaquant à la petite cuillère son tiramisu, soutient avec gourmandise que la destruction de l’oeuvre  est la forme la plus aboutie de l’art,  delenda Dingo est,  et la Joconde avec! 
C’est un « oh! » d’indignation générale dans le groupe. Pas touche à la Joconde!

 

https://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20170408.OBS7764/le-tresor-retrouve-de-damien-hirst-a-venise.html

Partager cet article

Repost0

commentaires