Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 16:05

 

foot

 

Fragment du mur de Dan Perjovschi

Dessin à la craie

(Xème Biennale d'art contemporain de Lyon)

 

 

 

Pendant la dictature, le stade de foot  servait de lieu de détention. Comme le colonel était un ancien arbitre, il faisait en sorte que les prisonniers soient abattus par groupe de onze dans la surface de réparation, - une belle équipe, disait-il. Ça lui rappelait le temps où  sortant un carton rouge de sa poche et désignant du doigt le point de penalty,  il décidait  du sort de la partie. L’endroit était aussi idéalement placé, près de la fosse ombragée d’un sautoir. 

 
Pendant les périodes de démocratie, le stade était rendu à sa fonction première. Souvent, devant  l’extraordinaire engouement que connaissait le football, on était obligé de l’agrandir  pour qu’il puisse accueillir davantage de public.

- Cela pourra toujours servir, disait  notre colonel redevenu arbitre.

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Gillmo - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires