Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 08:17

ceinture.jpg

 

 

 

A chaque coin de rue, aux arrêts d’autobus, aux entrées de parking, il y avait partout des pauvres qui demandaient l’aumône. A chacun, pour être tranquille, il donnait une pièce. Quand il n’avait plus rien en poche, il s’installait lui-même dans un des rares endroits encore libres de mendiants et tendait à son tour la main jusqu’à rentrer à peu près dans sa mise. Ensuite, il reprenait sa route et, au gré des rencontres, recommençait à donner. Beaucoup maintenant faisaient comme lui. Ainsi des pauvres pouvaient donner aux pauvres à coûts réduits. Mais ce harcèlement constant de la misère le lassait. Il rêvait d’être un jour assez  riche pour ne plus faire la charité de la main à la main.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Gillmo - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires