Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 07:00

 

série noire 2 



« Tu sais bien qui tu es et ce que tu as fait »
On  prend rarement ça pour un compliment, surtout si c’est écrit dans une lettre anonyme qu’on vient de recevoir. Et les honnêtes gens sont  plus touchés que les vrais salauds car leur inévitable part d’ombre les rend davantage honteux.  

« Tu sais bien qui tu es et ce que tu as fait »
Avec cette phrase, on peut mettre le feu à tout un village.

 Et moi, ce que j'aime plus que tout, c'est faire souffrir les honnêtes gens.


Alors, j’ai laissé tomber au hasard mon doigt sur la carte de France : ce fut Fontanges, un petit bled dans le Cantal, près de Salers. J’ai noté des adresses dans l’annuaire téléphonique et envoyé les lettres. Pour brouiller les pistes, j’ai posté de différents quartiers de Paris. Je me disais que, peut-être, cet été, je me rendrais là-bas, en touriste, constater les dégâts : des divorces, des dépressions, des suicides? Combien? Et peut-être même un crime ? J’étais tout excité  par cette comptabilité sordide. Et puis, comme toujours après mes mauvais coups, j’ai été pris de remords et j’ai oublié tout ça.

Un jour, j’ai reçu une lettre. Elle était postée de Salers dans le Cantal. Et ça m'a fait tout drôle quand j'ai lu :
« Tu sais bien qui tu es et ce que tu as fait »

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Gillmo - dans Petites histoires
commenter cet article

commentaires

Jacinta Delapuertadelsol 18/09/2010 12:41


imaginatif !