Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 09:22

 

ju-2.jpg

 

 

 

Villa Gillet

 

Assis à la terrasse du grand café du Clos Jouve, nous parlions littérature tandis que des jeunes femmes parfumées, dans des robes légères, descendaient le boulevard de la Croix-Rousse, sans doute à la recherche de la Villa Gillet où se tenaient les assises internationales du roman. A leur passage, des supporters aux couleurs de l’Ol, qui attendaient le car pour le stade de Gerland, les sifflèrent gentiment en agitant des pancartes à la gloire de Juninho.


- En fait, j’aurais aimé écrire comme il tire un coup franc.

- Comme Juninho

- Oui, comme Juninho



Coup franc

 

Comme toujours, Juninho a le regard triste. Il attend un long moment, immobile, avant de tirer le coup franc. Le but est loin, à 37 m, ont précisé les journalistes à la télé. Il frappe sans trop d’élan. La balle s’élève haut, à droite, passe le mur, redescend, hésite, puis part à gauche. Le gardien, surpris par ce ballon flottant, plonge en vain. Juninho a marqué. La foule exulte. Il sourit.

 

 

 

http://www.villagillet.net/section/0/21
http://www.dailymotion.com/video/xj60t_tous-les-coups-francs-de-juninho_sport

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires