Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 13:28

"C'est pourquoi aussi le monde n'est pas petit et monotone, mais vaste et inconnu..."

Clément Rosset, Le philosophe et les sortilèges, (les Editions de Minuit)

 

 

 centre.jpg

 

 

Comme rien, ici, ne distingue le centre de ce qui ne l’est pas, on peut  indiquer de partout que le centre est ailleurs. Ils ont placé habilement de chaque côté de la traboule la même pancarte indiquant le centre du village.  Ainsi, que le promeneur aille dans un sens ou dans l’autre, il va toujours au centre, mais sans jamais l’atteindre. Quand il se croit arrivé au centre, il découvre que le centre est ailleurs. Le centre du village est toujours là où il n’est pas. S’il ne se lasse pas avant, le promeneur éprouve un vrai désir de centre puis touche, épuisé, l’infini. S’il se lasse, il pense, agacé, ici, on me promène! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Gillmo - dans Voyages
commenter cet article

commentaires