Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Microsystoles,  le blog d'Emile Gillmo

microfictions, microfrictions, microfrissons

Hep! Toi, là-bas?

Publié le 30 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Chroniques

Hep! Toi, là-bas?

- Hep! Toi, là-bas? Althusser m’interpelle ? Non, c’est le gardien de la salle des sports qui veut examiner la semelle de mes tennis. Des gravillons pris dans les rainures pourraient rayer le parquet. Il agite une brosse, je dois obtempérer. C’est le...

Lire la suite

Monarque

Publié le 24 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Chroniques

Monarque

Assis sur son trône, il dit qu’il n’aime du pouvoir que le plaisir de ne pas l’exercer. Son sujet l'écoute, tête baissée, et pense : - Bon Dieu ! Pourquoi c’est lui le chef ?

Lire la suite

Un drôle de pistolet

Publié le 23 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Chroniques

Un drôle de pistolet

Depuis qu’il porte une arme, il est devenu un autre homme. Plus posé, plus sociable. Conscient du danger qu’il fait courir désormais aux gens qu’il rencontre, il se soucie beaucoup plus qu’avant de ne pas les irriter.

Lire la suite

Effervescence

Publié le 20 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Petites histoires

Effervescence

Au contact de l’eau, le cachet rond s’agite, s’amincit, s’enfonce, se délite tandis que les bulles crépitent. Quand il a disparu, il ne reste qu’une fine poussière blanche. Je fais tourner un peu le verre et l’eau redevient limpide. Le liquide doux-amer...

Lire la suite

Teasing autarcique d'otaku ikikomore

Publié le 18 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Air du temps

Teasing autarcique d'otaku ikikomore

Sous un second pseudo j’ai ouvert un nouveau blog où j’ai écrit comme premier article que j’avais déjà un blog mais sous un autre pseudo. Dans le premier article du premier blog j'avais annoncé que j'ouvrais un second blog sous un nouveau pseudo. Il me...

Lire la suite

Le genou

Publié le 16 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Voyages

Le genou

Quand il rêve le monde, c’est Dublin, ses pubs, trouver le mur où pisser juste. C’est Naples violente, regardée de Sorrente la douce. Lisbonne pour Pessoa, pour personne. Rome, Athènes mêlées de bruits, de poussières, de chaleur. Il veut sauver ces temps...

Lire la suite

Allo maman bobo

Publié le 15 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Chroniques

Allo maman bobo

...en fait d'infirmités, je suis bien pourvu et ne redoute la concurrence de personne, je ne suis pas un parvenu. (E. Cioran) Question bobos, comme Cioran, j’ai mes quartiers de noblesse. Je tiens ça de ma mère, malade chronique, magnifique et intraitable....

Lire la suite

Le golf ouvrier de l'abbé Volpette

Publié le 11 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Voyages

Le golf ouvrier de l'abbé Volpette

Le golf de Saint-Etienne est un beau golf de ville implanté sur une ancienne décharge publique au milieu de jardins ouvriers. Se trouvent séparées par une simple route deux manières de vivre son troisième âge. L’une jardine tandis que l’autre swingue....

Lire la suite

Bon pied, bon oeil

Publié le 10 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Chroniques

Bon pied, bon oeil

Je me lève et fais quelques pas. - Vous verrez, Monsieur, dans 20 ans, elles seront comme neuves ! La vendeuse semble sincère. Je fais le calcul, j’ajoute les 20 ans promis à mon âge, et soudain l’horizon s’assombrit. J’en voudrais presque à ces chaussures...

Lire la suite

L'escalier de Trouville

Publié le 8 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Voyages

L'escalier de Trouville

Il pleuvine. Dans une ruelle, nous trouvons abri à la terrasse d’une pâtisserie et partageons le thé avec une inconnue, la quarantaine, assise à la table voisine, qui nous raconte sa vie. Elle vient de perdre coup sur coup sa mère et une amie. Elle déprime....

Lire la suite

Les cheveux en quatre

Publié le 5 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Chroniques

Les cheveux en quatre

C’est fini. La coiffeuse déplace lentement le miroir derrière ma nuque et me demande si ça va comme ça. Chaque fois, je réponds en souriant: « Oui, ça va très bien, merci ». Comme je suis très myope et que, le temps de la coupe, j’ai posé mes lunettes...

Lire la suite

Famille

Publié le 3 Octobre 2010 par Emile Gillmo dans Petites histoires

Famille

- On vient te violer ! - Entrez donc ! Je referme la porte et regarde ma montre. - Mais c’est l’heure du laitier ! Maud m’embrasse comme d’habitude sur la bouche et Damien me tapote la joue. Ensuite, nous poussons des AAhhh!, des OOhhh!, et faisons couiner...

Lire la suite