Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Microsystoles,  le blog d'Emile Gillmo

microfictions, microfrictions, microfrissons

Copie conforme

Publié le 10 Mars 2010 par Emile Gillmo in Petites histoires

identité

Le contremaître était gêné, - Non ce n’est pas possible, on ne peut pas vous embaucher, oui, oui, il y a bien une place, mais ça créerait trop de problèmes ensuite. Vous comprenez ?
Il fallait que je comprenne. Le contremaître était désolé.
C’était à chaque fois les mêmes réponses.

En ville, je portais toujours une casquette, un foulard  et des lunettes noires. Sinon, on me dévisageait. Les passants me  reconnaissaient, les femmes s’avançaient  vers moi, même les hommes. J'avais beau expliquer que je n’étais pas lui, ça ne prenait pas. Très vite on s’indignait  que je refuse de dire la vérité, - Et pourquoi êtes-vous si mal habillé ? C’'est de la provocation! De qui est-ce que vous vous moquez?  Un jour de froid, j'avais tendu la main pour quelques pièces et ça avait failli dégénérer.


Dans la rue Saint-Jean, comme elle était déserte, j'ôtai ma casquette, dénouai mon foulard, soulevai mes lunettes et me regardai dans le miroir de la boutique de fringues, - Pourquoi Dieu m’avait-il fait si ressemblant ?

Commenter cet article