Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 12:44

 

neiges.jpg 

Il neige.

Bonnet rouge, anorak bleu, bottes vertes en caoutchouc,  pelle à la main, les matins de neige, le voisin m’attend à la porte de l’immeuble.  Le ton est professionnel, 27 cm dans la cour et moins 9, à 6 heures, sur mon balcon.  Je dis Oh !   Le voisin jubile, On fera mieux demain !  Il me montre l’étroit sillon qui permet de rejoindre la rue, Regardez, j’ai fait la trace. Moi, je redis, Oh !   

Le voisin, quand il neige, est  un homme heureux, mais  je ne peux le quitter sans qu’il m’entretienne de sa pelle, une Duralextra de chez Gouvy en alu à plateau de 29 cm, Il faut pas plus, sinon après c’est trop physique! Il me dit aussi  où il l’a achetée, la pelle, son prix, que si je veux la même, justement, il peut m’en obtenir un, de bon prix, et  comment il s’y prend pour retourner la neige et la mettre en petits tas, Si, si, c’est toute une technique ! et quels sont les avantages et les inconvénients comparés de la pouzzolane et du sel, et que s’il a le temps, il ira aussi dégager la neige vers la chaufferie, parce que,  On ne sait jamais! 

Mon voisin si taiseux par temps sec devient intarissable quand il neige. On pourra le voir, toute la journée,  pelleter, déblayer, jeter des poignées de sel et parler aux passants. 

Les gamins du quartier l’ont surnommé « le chasse-neige ».


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Gillmo - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires